Connaissez-vous l’histoire d’Hannibal, ce stratège militaire carthaginois qui traversa les Alpes à dos d’éléphant pour aller à la conquête de Rome ? C’est avec cette image pleine de symboles que débute l’écriture de mon article à propos de ce premier jour de 2014 qui sera aussi le premier jour d’une lunaison dont l’énergie se propagera tout au long du mois, de l’année et des années à venir.

Je ne souhaite pas aborder les aspects techniques de l’astrologie dans mes articles car cela a bien peu de sens pour les non-initiés, toutefois… Depuis quelques mois, le Ciel nous fait souvent un dessin très clair de la situation ! Le mois de janvier ne fait pas exception à la règle, vous pourrez donc constater cette figure en forme de carré traversée par une croix dite cardinale. Le voilà le carrefour tant attendu, les voilà les nouvelles directions pour lesquelles nous avons laissé tant de choses derrière nous en 2013 !

Nouvelle Lune en Capricorne

Et ce grand carré, ne ressemble-t’il pas à la toile d’un trampoline qui nous attend si nous acceptons de lâcher prise ? Ce qui n’empêchera pas quelques rebonds qui nous permettront de réajuster notre position tout au long de l’année, c’est que nous tombons depuis un moment, ça fait une sacrée hauteur ! Comme Hannibal, nous voilà partis pour un long voyage initiatique qui nous permettra, après avoir gravi la montagne qui se dresse devant nous, d’atteindre des sommets et d’asseoir ce qui fait notre puissance personnelle dans la durée…

Pour l’heure, place aux préparatifs et aux questionnements. Nous pouvons ressentir un vide important, nous pouvons avoir peur de ne pas être à la hauteur et nous sentir bloqués par cela. Que ça soit financièrement ou à niveau relationnel, l’insécurité est grande. Nous pourrions être tentés de revenir en arrière par facilité, impatience, découragement. C’est là la première épreuve à laquelle nous serons soumis, celle de l’intégrité. La lunaison Capricorne nous interroge : à quoi sommes-nous prêts à renoncer pour aller de l’avant ? Au cours de ce mois de janvier, des opportunités alléchantes pourraient nous être offertes, mais il faudra veiller à bien examiner tous les tenants et les aboutissants avant de s’engager que ça soit sentimentalement ou professionnellement. Si les conditions ne sont pas idéales, si les contreparties sont trop lourdes, n’ayons pas peur de refuser, de nous réaffirmer et faire preuve de patience. Nous ne devrons pas hésiter à faire appel à notre expérience et à faire du temps notre allié. Le maître du Capricorne, Saturne, est aussi appelé Chronos chez les Grecs, et Chronos c’est le Dieu du Temps. C’est le moment d’adopter une vision à long terme, nous en serons récompensés au cours du printemps, et inversement si nous prenons les mauvaises décisions.

Qu’emmenons-nous pour ce grand voyage ? Uniquement l’essentiel, la vérité, notre vérité, pour toujours plus d’authenticité. Saurons-nous faire face aux tremblements de terre, aux tempêtes que nous rencontrerons sur le chemin ? En cette saison, la nature profonde est coupée de l’extérieur par un épais manteau neigeux. De même, dans le cadre de nos relations, nous pourrions avoir du mal à communiquer et à exprimer nos sentiments. De la timidité, figurée par une attitude froide qui pourrait nous faire passer pour quelqu’un d’hautain, distant, rigide et exigeant, alors que cela cache une réelle douceur pour qui saura percer la muraille de glace. De notre côté, nous pouvons nous sentir toujours un peu isolé, mis à l’écart, ou quand c’est assumé, carrément asocial. Pendant tout le mois de janvier, nous pourrions recroiser des connaissances passées, ou nous poser des questions à propos de nos connaissances actuelles. Est-ce l’heure des adieux ? Des retrouvailles ? De faire ce voyage ensemble ?

Tel l’éléphant sur lequel se repose Hannibal, sachons faire preuve de sagesse, sachons voir la connaissance qui se cache au travers de tout ce que nous vivons. Reposons-nous sur ces qualités de prudence, de sens des responsabilités et de l’organisation pour ouvrir la voie de nos ambitions. Nous atteindrons à terme la prospérité à force de persévérance. Nous avons en tout cas en ce mois de janvier la capacité à planifier et à initier des projets à long terme. Et pour cela nous serons dotés de pics d’énergie phénoménaux, qu’il faudra veiller à canaliser, mais vous connaissez la chanson non ?

Nouvelle Lune en Capricorne

Que nous soyons bâtisseur de cathédrale, artiste comme Gaudi ou que nous privilégions le confort et la fonctionnalité d’une maison comme celle que l’on trouve dans les lotissements récents, fions-nous aux règles de construction ancestrales pour établir les plans d’un avenir innovant ! Avant toute chose, choisissons-nous un terrain constructible, faisons preuve de réalisme et ne construisons pas sur des sables mouvants. A partir de fondations solides, élevons un édifice stable et solide sur des piliers d’un soutien indéfectible. Veillons à la souplesse de l’ensemble face aux aléas, pouvoir être en mesure de plier sans jamais rompre.

Vous l’aurez compris, dès le 1er janvier, la lunaison Capricorne nous plongera dans le bain d’une année intransigeante, mais constructive, réellement évolutive. Nous ne pourrons pas nous éloigner longtemps de notre chemin, sous peine de tomber immédiatement dans le précipice, nous heurter à un mur, ou devoir faire face à des cataclysmes sans aucune protection. Néanmoins, au bout du chemin, un peu plus de maturité, toujours plus de connaissance de soi et de conscience du monde, la fierté d’avoir franchi les obstacles en ayant maintenu notre intégrité, en ayant dévoilé notre être authentique et en se satisfaisant de ce qui nous est essentiel. Alors viendra le temps des sommets. Nous aurons appris à lâcher prise, à croire en nos ambitions. Nous comprendrons toute la nuance qui existe entre le contrôle et la maîtrise, entre le pouvoir et la puissance, entre la force et la rigidité. Nous aurons trouvé comment nous affirmer en considérant l’autre avec altérité. Un nouvel équilibre. Nous aurons intégré l’énergie d’Hannibal, de l’éléphant, et de la montagne. Nul doute par ailleurs que du sommet de cette montagne, Rome nous paraîtra alors bien petite. Au cours du tout petit bout de chemin que j’ai déjà parcouru, beaucoup de gens m’ont dit des phrases qui semblaient anodines mais qui continuent à résonner même des années plus tard. Je vais encore en citer une qui conclura cet article : « Quand tu atteins le sommet de la montagne, continue de grimper ». Au fait… Savez-vous ce que signifie Hannibal ? Celui qui a la faveur du Maître, points de suspension…

En vous remerciant mille fois pour vos commentaires, messages, partages et likes de mon dernier article, je vous souhaite un excellent réveillon. Et surtout une excellente année 2014, pleine de rire, d’intensité, de rêves qui deviennent réalité et d’amour, évidemment !

© Emilie Briffod