…récolte la tempête, la légèreté, l’envol! C’est la dernière des dernières, moments ultimes avant l’arrivée du printemps, d’une nouvelle impulsion, d’un nouvel élan, d’un nouveau cycle, c’est la Pleine Lune en Vierge! L’heure de récolter ce que l’on a semé au printemps dernier, souvenez-vous… Quelles décisions importantes aviez-vous prises? Quels rêves aviez-vous formulés?

Où en êtes-vous de ce bilan que vous avez commencé au début de la lunaison des Poissons?

Avez-vous réussi à avoir une vision globale de la situation, à ressentir ce qui vous habite? Vous-êtes vous laissé submerger par cette vague d’émotions au point de partir à la dérive? Avec la Pleine Lune en Vierge vient le temps de l’analyse rationnelle, vient le temps de prendre en considération ces détails que l’on n’avait pas encore vus. La Vierge tourne et retourne la situation dans sa tête, trie, épure. L’esprit se fait sélectif, mesure le retour de ses actes et évalue le risque inhérent aux futures initiatives. On cherche à vivre sur un plan matériel, ce qui est logique et concret nous rassure ou nous angoisse. Les émotions sont canalisées et la pensée est plus critique qu’avec les Poissons, l’agitation mentale est présente mais non dénuée de sensibilité, on rêve de pureté, on agit avec humilité. Vous êtes prévenus ça va cogiter!

Pleine Lune en Vierge

Pistes de réflexion. Mon petit doigt me dit qu’au printemps dernier, vous avez décidé de remettre en question tout un pan de votre vie ou plus. Inconsciemment peut-être, vous vouliez un changement complet, vous cherchiez une porte de sortie par rapport à votre passé. Bonne nouvelle, ça a marché! Regardez aujourd’hui, nombre d’entre vous, moi compris, nous donc, nous nous retrouvons face à un dilemme. Deux voies se dessinent et le choix est cornélien. C’est pas qu’on voudrait le beurre, l’argent du beurre et les faveurs de la crémière, mais quand même si c’était possible hein, on éviterait bien de faire un choix parce que ça pique le cerveau, les yeux, les nerfs et le reste. Si vous observez bien, vous la connaissez par coeur cette situation, c’est pas comme si c’était la première fois. Alors pourquoi ça se répète? Parce que vous fuyez, parce que vous faites le mauvais choix, parce que blablabla… La Pleine Lune en Vierge peut vous faire culpabiliser, ou vouloir culpabiliser les autres, la critique ça a aussi ses petits travers. Et pourquoi il faudrait faire un choix duel d’abord?

La porte de sortie on a dit! Avec la Pleine Lune en Vierge…

…attention à ne pas trop focaliser sur la situation, garder la vision d’ensemble. Mettre un peu de logique dans cette confusion interne, même si on a du mal à s’engager pour le moment sur une voie, même si on a envie de tout abandonner. Des mois qu’on est sur les starting blocks, ça fait des crampes c’est sûr. Persévérer. Voir là où sont nos servitudes, voir là où nous ne remplissons pas nos obligations. Poser des limites à ce qui nous empoisonne, s’ouvrir à ce qui pourrait nous nourrir. Et cette tension très fortement ressentie cette semaine entre notre vision et notre amour de la liberté (cf. Venus en Verseau) et les freins que nous mettons à l’accomplissement de nos désirs? Cette part d’ombre que nous avons rencontrée il y a peu, nous apprendrons un peu plus à la connaître.

En quoi notre part d’ombre limite-t’elle l’expression de notre liberté d’être? En quoi nos peurs limitent encore notre capacité à prendre de nouveaux engagements? Pourquoi restons-nous enfermés dans une zone de confort qui n’est plus?

Sous cette Pleine Lune en Vierge, nous serons amenés à réfléchir différemment à tout cela, à lever le couvercle ou à mettre la soupape sur cette marmite pleine d’eau en ébullition! Il y a un apprentissage à faire, cultiver le détachement pour dédramatiser. S’apercevoir qu’on n’est pas tout seul dans cette situation, s’apercevoir aussi qu’on n’est pas le nombril du monde même si on aimerait bien être plus valorisés, il faut se l’avouer!

Par contre si on parle de rayonnement personnel, la Pleine Lune en Vierge favorise la concrétisation dans le réel de notre créativité. L’énergie Terre de la Vierge aide à mesurer les moyens à disposition pour matérialiser la sensibilité et les concepts contenus dans le Ciel actuel. Mais l’action viendra plus tard, un peu de patience même si ça devient pesant! Il est intéressant aussi d’analyser ses rêves. Enfin, si vous dormez la nuit. Et si vous n’êtes pas malade la journée! Poissons-Vierge, c’est la maladie et la guérison, somatisation possible! En sachant que la Vierge, c’est le mental et que le mental est relié aux intestins et l’estomac (pour les ruminants du cerveau). Des migraines aussi, attention surchauffe des neurones! L’axe Poissons-Vierge est celui du rapport au Sacré, à la foi, ou autrement dit à la thématique de la confiance et de la perception, des noeuds possibles au niveau cervical, point de rencontre entre la verticalité et l’horizontalité mais aussi point d’articulation de notre champ de vision. Et puis la lunaison Poissons prépare à une nouvelle naissance, le signe de la Vierge est en rapport avec la féminité alors la zone du bassin est bien entendu concernée elle aussi. Echantillon de chouettes petits désagréments.

Enfin, cette Pleine Lune en Vierge de la lunaison des Poissons s’inscrit dans une période où l’on réfléchit énormément à nos rapports avec la famille, à nos schémas familiaux. Les Poissons, c’est la problématique d’idéalisation du père et la Vierge, celle de l’idéalisation de la mère, la Lune, l’enfance. Alors de manière beaucoup plus profonde et par conséquent peut-être moins ressentie, nous pouvons percevoir nouvellement nos parents, leur couple, comment l’un se positionne par rapport à l’autre, ce que nous avions idéalisé et le réel dans tout cela, quelle était notre place, notre rôle dans le triangle formé entre nous et ce couple. Et bien entendu pour ceux qui sont parents, quel rapport nous entretenons à notre parentalité, à la parentalité de notre partenaire, laissons nous suffisamment de place à notre individualité, que viennent mettre en lumière nos enfants dans nos rapports de couple, inversement quelle image de couple leur donnons-nous, quel rôle leur demandons-nous de tenir, etc… Je vous l’avais dit, ça va cogiter.

Keep cool, tout va bien, la sortie du tunnel est proche 🙂

Pleine Lune en ViergeVoilà, une Pleine Lune extrêmement riche, exigeant un équilibre subtil et la rencontre d’énergies variées. Doucement mais sûrement, nous nous dirigeons vers l’abandon et l’épuration du cycle passé, on réfléchit à comment faire fructifier nos acquis, on peaufine les détails qui permettront d’aboutir à la prise de décision,  au nouveau cycle qui démarrera le 30 mars prochain avec la Nouvelle Lune en Bélier. 30 mars, le choix, ah oui c’est aussi la date du premier tour des municipales en France, le hasard, le hasard…! A titre personnel, ne nous mentons pas, dans les quinze prochains jours, il y aura sans doute des petites crises de nerfs, des petites crises de larmes, des petits cris tout court. Le lâcher prise, la liberté c’est pas si facile, parce qu’on est des humains, des trouillards aussi qu’on se le dise… Mais heureusement la présence appréciée d’un petit côté disjoncté qui allège la pensée, et là! Là, ça laisse enfin la place à la surprise, ce truc totalement imprévu qui aura pourtant un petit goût d’évidence ou de confirmation de ce nouveau palier à franchir. Parce que vous savez quoi? Sous l’influence de la Vierge, vous pouvez toujours chercher à contrôler pour vous sécuriser, mais ça va se faire tout seul quand même et par la force des choses! Alors dans votre bilan, si vous devez vous focaliser sur quelque chose, focalisez-vous sur ce que vous avez acquis et sur ce que vous voulez acquérir plutôt que sur ce que vous allez devoir abandonner.

Le goût des jolies choses

En vous souhaitant une excellente fin de lunaison, je vous laisse découvrir et apprécier cette courte vidéo que vous trouverez en bas de l’article. Je vous l’avais dit j’avais envie de vous faire des surprises. Et bien les Poissons, c’est aussi le signe des musiciens, d’ailleurs Sam Gratt en est un (de musicien, et de Poissons aussi), alors je lui ai lancé le défi de composer un air léger à partir d’une liste de mots-clés associés aux Poissons. Et il l’a fait! En exclu pour Madame Mim’s, oui madâme, oui môsieur, silvouplé. Et vous savez comment on s’est rencontrés? En avril l’an dernier, tiens c’est marrant… j’arrête de fumer, je me mets à marcher pour évacuer le stress, je m’ennuie alors je prends des photos. Lui, il cherche des images pour un projet futur. Un ami en commun qui fait le pont. Et voilà, finalement la rencontre tout récemment! Madame Mim’s et Monsieur Gratt, la collaboration qui ouvre, qui ouvre, qui ouvre! Vive les surprises de la vie, et vive les brochettes de Poissons (j’en suis aussi!). J’aime bien partager mes découvertes alors cette vidéo, c’est ma façon à moi de vous remercier de m’avoir fait une autre surprise, celle de me suivre depuis la France, la Belgique, l’Italie, l’Allemagne, la Suisse, l’Espagne, l’Angleterre, le Canada, les Etats-Unis, les Pays du Maghreb et d’autres encore, waooooow merci!

© Emilie Briffod

Madame Mim’s c’est qui, c’est quoi?