A l’apogée de la lunaison Bélier, here comes the Lady Bloody Moon! Pleine Lune en Balance doublée d’une éclipse lunaire totale, événement parmi les plus attendus dans le ciel de cette année 2014! Désolée, le spectacle c’était ce matin, il fallait se lever tôt pour apercevoir cette chère Lune teintée du rouge lui valant ce surnom qui nous ferait presque trembler. Oui je sais dur, dur de se lever en ce moment, épuisement, grosse fatigue. Bon d’accord, il vous reste Youtube pour voir ça, ça occupera votre prochaine insomnie, elles se succèdent.

Carré presque parfait dans le ciel de cette Pleine Lune

Pleine Lune en BalanceVous vous souvenez quand je vous ai parlé de la métaphore du Rubik’s Cube? Alors on en fait quoi de ce casse-tête? Normalement on re-mélange tout et on recommence. Oui mais bon, avant ça on le garde un peu en l’état. On se dit qu’on voudrait aller plus loin que ça, qu’on peut pas rester sur nos acquis, que c’est nul de pas tout faire bouger et en même temps c’est le stress! Parce qu’on a la trouille de pas retrouver l’harmonisation totale de toutes les facettes une nouvelle fois. Et puis dans un sens, on a déjà réussi plein de fois, c’est toujours le même principe. Et puis justement c’est toujours le même principe, c’est rassurant, ça se tient, ça passe le temps mais bon quel ennui, quel manque de modernité. Et puis ce truc, du coup, on a envie de le balancer violemment, mais on l’a depuis toujours, c’est un peu idiot. Et puis, et puis, et puis… Voilà c’est ça. Nos vies au moment de cette Pleine Lune sont comme un Rubik’s Cube dont on ne sait pas quoi faire après l’avoir remis en position initiale, c’est agaçant et on ne sait pas si ça mérite tant de questionnements. Mais voilà ça tourne en boucle dans notre tête, on se sent obligés de choisir

Situation bloquée. Nervosité. Emotivité. Dualité.

Pleine Lune en Balance

« Et je dirais même plus! » répondraient les Dupont et Dupond. Multiplicité de choix. Hésitation. Conflit intérieur. Ecartèlement! Prêts à saisir la première réponse venue. Attention aux promesses non tenues, aux vendeurs de rêve et autres petites hypocrisies entre amis. Ou bien carrefour à choix multiples. Vision d’abondance. Equilibre. Opportunités véritables. Le Rubik’s Cube s’est transformé en Roulette. Roulette, roue… Dans le Tarot de Marseille, la carte de la Roue c’est le destin qui peut basculer d’un côté ou de l’autre en fonction des choix que l’on fait. On retrouve la même signification en numérologie, aujourd’hui 15 avril 2014 est un jour 8, nombre de la rétribution karmique, on récoltera ce que l’on sème.

Alors sujet de réflexion philosophique : comment faire le bon choix? Vous avez 4 heures.

I. Et si on faisait un état des lieux de notre reconstruction? Château en Espagne? Gare à la désillusion! Château de sable? Gare à la vague qui va tout emporter! Plus vous vous acharnez à maintenir le passé, moins ça laisse de possibilité à l’avenir de se mettre en place. Imaginez-vous, c’est comme si vous retapissiez les murs d’une maison qui va s’effondrer à cause de trop d’humidité. Ca ne collera jamais et quoiqu’il arrive vous allez devoir déménager, investissez plutôt dans la prochaine habitation.

II. Et si on se fiait à notre intuition? Parce que bon, à moins d’aimer se taper la tête contre les murs des fois que ça crée une ouverture, c’est bien aussi de rester centrés pour retrouver toujours plus de volonté d’avancer en confiance. Les scénarios montés par notre cerveau et nos peurs, euh… je sais pas, on les vend à Hollywood? C’est la crise, faut savoir être créatif pour renflouer ses comptes non? Etre créatif, c’est une idée à retenir en tout cas, on pourrait se faire surprendre.

III. Et si on se remettait en question VRAIMENT? Qu’on arrêtait de se trouver des excuses? Qu’on prenait nos responsabilités? Qu’on cessait de se culpabiliser? Qu’on décidait de ne plus être des victimes? Qu’on affrontait les événements? Et qu’on apprenait à pardonner. Des trahisons et déchirures passées peuvent se représenter à nous sous une forme ou une autre. Mais rien n’empêche de fermer certaines portes par nous-mêmes et puis voir là où sont les ouvertures. Ca sera d’ailleurs une quasi-injonction de la vie qui nous sera adressée en ce sens.

Et si on fusionnait?

Avec quoi, peu importe, un peu de nous, un peu de la vie, un peu de tout, mais surtout avec ce qui nous ressemble. Sous cette Pleine Lune en Balance, l’intégrité ça coûte cher, mais l’authenticité ça paye beaucoup alors ça compense.

Je reviens sur l’intuition. Ce n’est plus de l’astro mais mon intuition à moi me dit que pour la quinzaine à venir, il faudra être vigilant. Les excès de confiance seront freinés brutalement tout comme les excès de peur pourraient trouver une libération soudaine. C’est une Pleine Lune qui vise à l’équilibre, on remet tout à niveau avant la prochaine avancée. Alors forcément on va mettre le doigt sur des choses qui étaient invisibles jusque là. Découvrir qu’on cherche à nous attaquer par derrière et découvrir ce qui nous permettra d’aller de l’avant.

Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers », Evangile selon Matthieu.

Tout et son contraire sont susceptibles d’arriver, je crois qu’on ne peut s’attendre à rien sinon à la concrétisation d’un nouveau cycle dont l’origine relève de changements extrêmement profonds mais dont la nature reste pour l’heure et pour un moment encore totalement inconnue.

Me reviennent en mémoire quelques explications que l’on m’a donné à propos d’arts martiaux. Un coup est porté bien avant qu’il n’atteigne sa cible. Quand il arrive au niveau du visage, il est trop tard, on est obligé de l’accepter. Ce qui consiste à l’accompagner et à utiliser sa force pour initier le mouvement suivant. Et en ce qui concerne les attaques par derrière où l’on bloque le mouvement de vos bras, il suffit de donner un coup sur le pied de votre adversaire. Il y a toujours un mouvement qui permet de recréer l’ouverture 🙂 Soyez courageux, et maintenez les échanges!

Mea culpa pour cet article en retard et sans la vidéo que je voulais réaliser. Malgré un mois super positif, ça n’empêche pas quelques petits blocages! Merci de votre fidélité, à très vite pour un nouvel article!

© Emilie Briffod