Chaos pour chaos, la Nouvelle Lune en Gémeaux de ce mercredi 28 mai 2014 ne fera aucun démenti à ce qui a été initié depuis quelques mois. Non, non, on tient toujours pas en équilibre mais on assume maintenant, on fait ce qu’on peut, un pas après l’autre, on fait rien que de se casser la figure mais on se relève, on retente, on apprend des trucs entre temps, trois petits mots et puis s’en vont vers d’autres dimensions. Nouvelle façon d’aborder la bascule de nos vies.

Plus vraiment le printemps, pas vraiment l’été.

Nous, les jardiniers de la lunaison Taureau, on a semé, ça a germé, on a bien pris soin d’enlever les mauvaises herbes, on y a mis tout notre amour. Résultat : au delà des espérances, ça a poussé, dans tous les sens, pas spécialement de manière cohérente, et pour un peu, ça déborderait presque du carré réservé à cet effet. Si on n’élimine pas un peu, on risque de tout perdre. Tous à vos sécateurs! On garde les ornements ou les plants potagers?

Les deux visages d’Eve [Symbolon]

Tu dois prendre une décision et tu n’y parviens pas. Quelle que soit ta décision, tu dois faire un sacrifice et cela t’est insupportable. Ton coeur est partagé et cela te pose un problème. La partie féminine de ton coeur est habitée par deux âmes : veux-tu être mère ou amante (ou pour un homme : veux-tu l’amante ou la mère?)? Quelle que soit ta décision elle ne ferait que masquer le problème. Il te faut explorer cette dualité, et rien d’autre. »

#nouvellelune #gemeauxAvec la Nouvelle Lune en Gémeaux, l’heure est à la dualité. Un choix impossible à faire, les jumeaux dialoguent entre eux. L’un est dominé par une émotivité très forte mais l’autre voudrait privilégier la raison. « Regarde les roses sont trop belles… Oui mais bon les carottes c’est ce qu’on attend d’un potager… Et si on se mettait à vendre des salades de fleurs hyper tendance? » Et hop galipette, roulade arrière, roulade avant, je jongle, je retourne ma veste et je retombe sur mes pattes ni vu ni connu, payez-moi pour mon numéro de souplesse de l’esprit incroyable… Des jumeaux? Où ça? Vous avez dû confondre. Soyez un peu rationnels, vous voyez bien que nous ne sommes qu’un! D’ailleurs nous ne sommes déjà plus là. Oui, en effet avec cette lunaison, il y aura de quoi être confus. Et nerveux. Attention aux tours de passe-passe et de dispersion à devenir fou. Attention aux beaux-parleurs. Attention aux histoires que vous vous raconterez aussi. Sous les Gémeaux, beaucoup de promesses non tenues.

Observe ton jumeau, il te dira qui tu es!

Avec la Nouvelle Lune en Gémeaux, la communication, le mouvement et les nouvelles connaissances, au sens humain et intellectuel du terme, sont favorisées. Comme lutte contre l’ennui, on ne trouvera pas mieux que satisfaire une curiosité, une envie de nouveauté frénétique. Paradoxalement En concordance avec la dualité propre à la lunaison Gémeaux, ce développement en arborescence à l’extérieur produira le même type d’effets à l’intérieur de nous. Et on pourrait faire des rencontres avec un petit goût de « héééé mais j’ai l’impression qu’on vit la même chose, ça me parle ce que tu me racontes ». Ou acquérir de nouvelles connaissances qui sonnent comme « aaaaah mais alors si je mets ça comme ça avec ça comme ça, ce truc qui me paraissait impossible à combiner, d’un coup… ouaiiiiis ». Face à la pesanteur et l’oppression émotionnelle ambiante, la mobilité sera créatrice d’opportunités si on fait preuve d’intelligence.

Cette lunaison Gémeaux est un peu adolescente sur les bords. En même temps, il était évident qu’après avoir trouvé notre enfant intérieur, un jour il allait vouloir grandir et avoir plus de libertés, n’est-ce pas? Et puisqu’on parle d’observer la dualité, il y a deux mois, j’ai fait un stage d’éducatrice parmi des ados délinquants, méga claque méga instructive. Avec ces jeunes, il faut sans cesse remettre du ciment entre l’enfant et l’adulte. Accueillir l’enfant pour pouvoir solliciter l’adulte. Apaiser l’enfant et faire confiance à l’adulte. Protéger l’enfant mais responsabiliser l’adulte. Ecouter les rêves de l’enfant puis proposer un cadre à l’adulte pour les réaliser. L’adolescence est une période de transition sur fond de crise… Y’aurait pas comme un parallèle à faire? Suspense insoutenable quant à la conclusion à tirer… Bon, maintenant, c’est là que je casse tout. Tout ça je l’ai observé, théorisé. Et comment ça se met en pratique? Euh… l’intuition, se laisser toucher au coeur, et écouter comment ça résonne. Avec un « é » et pas un « ai ». C’est bien d’avoir des points de repères pour comprendre, c’est bien aussi de se laisser porter. Laisser tout ça s’exprimer. Question de pas avoir mal à la tête à la fin quoi.

Fin de la première partie de 2014

#nouvellelune #gemeauxDéjà 6 mois! C’était parfois dur, mais incroyable ce que c’est passé vite! Et puis retournez-vous un instant, mesurez le chemin parcouru. Après les jeux vidéos de la Grande Croix Cardinale, cette Nouvelle Lune me donne envie de faire un parallèle avec les films de combats. Un héros, ça fait un moment qu’il se bat, il est parti de rien, il n’est que l’humble et maladroit disciple d’un Maître de légende. Succession d’adversaires, ça s’arrête jamais mais il s’en sort, il s’améliore. Et là, scène finale,  des dizaines de pas gentils qui sortent de nulle part et lui tout seul, il n’en peut plus le pauvre, inéquitable au possible, surréaliste. Mais il les éclate tous, un par un, enchaînement magnifique, c’est beau c’est tout en souplesse. Ceux d’avant? De la rigolade, un bon entraînement en fait. Il est temps de montrer qu’il a bien intégré les enseignements du Maître pour utiliser sa force personnelle à bon escient vers la victoire finale. Alors il pourra se retirer pour vivre en paix avec sa famille, cultiver son jardin et faire de la calligraphie ahah! Vous voyez où je voulais en venir?

Je vous invite à lire cet article de Wikipédia sur le Wing Chun et en particulier le paragraphe des « Principes et techniques » qui à mon sens, sont métaphoriquement intéressants pour aborder cette lunaison Gémeaux et vaincre les obstacles qui s’y trouveront. Les voici :

  • Utilise la force de l’adversaire pour la retourner contre lui.
  • Utilise les principes de déviation de force pour la défense et la ligne droite pour l’attaque.
  • Lorsque le pont a été établi, reste collé aux avant-bras de l’adversaire car l’information transite plus rapidement par le contact que par l’œil.
  • Si la force adverse est trop grande, cède et utilise ton système de déplacement pour te restructurer.
  • Si l’adversaire recule, suis-le et maintiens la pression ; ne le laisse pas reconstruire de nouveaux plans.
  • N’utilise pas ta force de frappe mais la vitesse et la masse de ton corps.

Le principe qui me semble le plus en résonance avec la Nouvelle Lune en Gémeaux est de maintenir un point de contact avec l’autre pour ressentir plutôt que voir. Écoutons, exprimons, et comprenons que le combat est une forme de danse légère pour la paix. Le signe double et aérien va souffler sur notre vie pour éloigner ce qui doit l’être et nous emporter vers où nous devons être. Conclusion? Et bien il n’y en a pas, la vôtre arrivera sans prévenir! Bonne lunaison 😉

© Emilie Briffod

Chère lectrice, cher lecteur, j’aime par dessus tout t’écrire des articles, savoir que tu es de plus en plus nombreux à me suivre. Je te remercie de tes partages, je te remercie d’avoir relayé mon dernier article, grâce à toi on a fait notre deuxième meilleur score d’audience, t’es trop fort! Je te remercie toi, toi et toi de m’avoir dévoilé que tu aimais me lire même si tu t’intéresses pas à l’astro, ça me va droit au coeur! Je te remercie de m’avoir croisée à un concert et m’avoir dit avec tes yeux tout pétillants « oh c’est toi Madame Mim’s? », heureusement qu’il faisait noir parce que sinon t’aurais vu comme j’ai rougi! Désormais tu peux t’abonner à la page Facebook Le Blog de Madame Mim’s –  Astrologie pour ne rater aucun article et même les diffuser (une fois de plus) si tu veux bien. Plus tu partages et plus tu fais exister ce blog, je compte sur toi?