Qui dit Nouvelle Lune en Scorpion dit Pleine Lune en Taureau! L’Axe Taureau-Scorpion nous parle de désirs et de plaisirs. A quelques pas de la fin de cette année 2014, le numéro d’effeuillage est bientôt terminé! Rendez-vous ce jeudi 6 novembre pour la consécration d’une lunaison qui vise à rompre les attachements excessifs et destructeurs qui nous cachent l’essentiel de la beauté de notre chemin de vie. Résistance à s’alléger définitivement de ce qui nous encombre? Ou acceptation de la part d’inconnu qui va se dévoiler?

C’est une deuxième partie du cycle lunaire que tous les astrologues annoncent explosive et je ne démentirai pas, tu n’as qu’à lever les yeux et regarder autour de toi. Ou fermer les yeux et regarder dedans toi. Et moi je n’ai qu’à regarder les messages impatients que tu m’as envoyé : hého il sort quand cet article! on exige des réponses Mim’s, c’est l’angoisse totale! Le mieux c’est que je t’offre un nouvel angle de vue sur la situation, et je vais en profiter pour dévoiler ma méthode de lecture de carte du ciel. A poil les étoiles! Petit cours d’astro pour que tu comprennes pourquoi je n’en donne pas.

Introduction. Définition du contexte et de la problématique.

Le quinzième degré sabian du Taureau sur lequel aura lieu la Pleine Lune dit ceci :

 Coiffé d’un chapeau haut-de-forme et engoncé dans une écharpe, un homme brave une tempête de neige ».

Le courage et l’audace nécessaires pour surmonter une crise précipitée par l’ambition sociale (Dane Rudhyar, Astrologie de la personnalité). Tout est presque dit! Mais taillons une veste à ce monsieur Sabian! La tempête de neige, bien sûr c’est le plein hiver. Nous voilà pris entre des vents (au sens propre ou figuré?) glacés et des émotions tourbillonnantes! M’enfin, muni des protections nécessaires, ça se gère dit la phrase, ça se brave! La force est régénérée par l’épreuve. D’ailleurs, le plein hiver indique aussi que le printemps n’a jamais été aussi proche. Avec lui, la renaissance. Le chapeau haut-de-forme c’est symbole de recherche de respect. Il allonge la silhouette quand on veut se grandir. Il modifie les mesures, augmente la dé-mesure, un peu à l’excès! En tout cas, par sa hauteur, il laisse à penser que le ciel ne peut pas nous tomber sur la tête, il assure notre sécurité en amortissant les chocs. L’écharpe protège le cou du coupage de tête et elle entoure la gorge de chaleur et de douceur, là où les mots prennent naissance. La communication se fait enveloppante, bien qu’encore un peu voilée. Ca ne te choque pas que le bas du corps de monsieur Sabian soit laissé à l’abandon? Toujours à tourner en rond dans sa tête celui-là! L’ancrage, voilà ce qu’on a perdu de vue et que va nous apporter la lunaison Taureau! Que dit la carte?

#PleineLune #Taureau #Horoscope

Schéma illustratif

En 2014, on ne peut pas se tromper, le ciel te fait systématiquement un dessin! Pas très académique celui-là, en astro, la figure « chaîne de montagnes » c’est moi qui l’ai inventée! En regardant sous un certain angle, on pourrait même la voir en 3D, annonciateur du passage vers une nouvelle dimension de ton existence? Des pics à surmonter? Des hauts et des bas? En posant les choses à plat, on voit bien pourquoi mes confrères annoncent une explosion! Ambiance volcanique? La flamme brûlante qui fait enfin jour au milieu du bloc de dureté, de froideur et de stérilité? L’énergie qui jaillit des profondeurs pour modifier le paysage?

Réserve magmatique

Tout en bas de la carte, au Fond du Ciel, c’est une triple conjonction Soleil-Vénus-Saturne en Scorpion. Enfin, la conjonction exacte Soleil-Vénus est déjà passée, c’était au moment de la Nouvelle Lune. Plein feux sur une image de soi entièrement à reconstruire! La conjonction Vénus-Saturne aura lieu de manière exacte le 13 novembre, bien que déjà active. Dans une certaine forme d’isolement, tu réfléchis à ce qui t’est essentiel. Tu mûris en secret et tu te détaches de tes tourments, de tes désirs impérieux qui appartiennent au passé. Tes « je veux! » en tapant du pied ne trouvent plus de réponse. Tu fais le deuil de la toute puissance de ta maman, de tes protections ou de tous ce(ux) qui, quelque part, te maintenai(en)t dans un état infantile, et tu acceptes la responsabilité de la métamorphose du petit enfant en toi. La conjonction Soleil-Saturne vient apporter l’éclairage nécessaire à ta réflexion, la persévérance pour surmonter les épreuves et Vénus y ajoute la douceur et l’acceptation des sacrifices nécessaires, ouf!

Je dois t’avertir que cela se fera sans doute dans un état de tension relationnelle puisque cette triple conjonction au Fond du Ciel se trouve en oppositon à la Pleine Lune en Taureau au Milieu du Ciel. Sur le dessin, c’est là où l’éruption a lieu. « Vous êtes ici ». Envie de protéger ton territoire à coups de sabot car tout ce dont tu rêves, c’est de retrouver la joie de vivre, et du plaisir dans ta vie sociale en te limitant à ce qui nourrit tes ambitions. Une opposition entre ce qui est établi et ce qui pourrait être crée. Tu sais, les opposés sont complémentaires. J’associe le Taureau à l’image de l’arbre. Il a des racines et il est voué à développer son branchage. Pourquoi opposer passé et futur, tradition et modernité alors qu’elles ne sont qu’origine, continuité et ramifications?

 Au pied des montagnes

narcisseA l’Est, mais sur la gauche de la carte, Jupiter (l’espèce de 4 turquoise) est en Lion. Il aiguise ton besoin de rayonner. D’avoir raison. De régner sur ton monde. D’être vu, admiré, aimé. De recevoir toute l’attention dont tu as besoin. Comme le Soleil, quoi de plus naturel que tout tourne autour de toi? Au moins qu’on t’accorde un peu de reconnaissance, non mais alors quoi! Le hic, c’est que la carte est collective. Merveilleux petit champ de Narcisses qui voudraient se prendre chacun pour l’exception. Tout en voulant défendre son territoire. Regardez-moi mais ne venez pas me cueillir! Si Narcisse baisse un peu la tête et regarde à ses pieds, il pourrait voir que dans le champ poussent également des trèfles à quatre feuilles, comme on trouve des solutions miracles au milieu des tensions, et l’amour au milieu des luttes de pouvoir, la chaleur des sentiments au milieu des remises en question profondes.

A l’Ouest, mais sur la droite de la carte, la fameuse conjonction Mars-Pluton en Capricorne! Jupiter en Lion va faire la gueule, mais ce sont eux les stars de cette Pleine Lune en Taureau! C’est pas comme si ils réactivaient en plus le carré Uranus-Pluton… Alors oui bon, Mars c’est le Dieu de la guerre, Pluton c’est le Dieu des Enfers, Uranus c’est le Dieu du ciel qui fait des étincelles et le Capricorne est gouverné par Saturne, le Dieu qui mange ses enfants et qui châtre son père. Bon, ben voilà une belle famille réunie, ça va bien se passer! Avec une forte énergie à péter la tronche aux dictateurs en puissance. Allez, feu d’artifice pour fêter ça, je t’en avais parlé dans mon dernier article. Ceux là donneront l’impulsion d’agir pour transformer l’ordre établi, modifier tes croyances, changer totalement ton entourage social en provoquant un déclic libérateur. Tuer ce qui est de toute façon stérile et redonner une impulsion vitale à tout ça. En maison 5, ça pourrait relever particulièrement du domaine sentimental ou celui des enfants, des loisirs et de la création. Retour de la passion ou rupture définitive? Volonté de poser de nouvelles règles pour que les enfants deviennent plus autonomes? Mise en route d’un projet mûri depuis longtemps? Professionnalisation d’un loisir ou d’une passion? Je mise sur l’abondance globale, conférer le troisième sommet un peu plus bas dans cet article.

S’élever vers les sommets

Le premier des trois sommets est celui sur lequel se trouve la Pleine Lune en Taureau, j’en ai déjà parlé plus haut. Il peut provoquer quelques résistances au changement. Fait naître toutefois l’acceptation de la réalité telle qu’elle est et la capacité à y recréer du plaisir. La Lune en Taureau rend sensible à la nature, à la poésie et aux joies simples de l’existence. Comme partager une bonne tablée en famille diraient Mars, Pluton, Uranus et Saturne! Bougonner un peu, ruminer beaucoup, et puis en rire, reprendre une coupe de vin. Vivre avec ses émotions sans pour autant qu’elles nous contrôlent. Prendre le temps d’une sieste, d’un câlin, d’un mot doux, de se faire offrir des fleurs, de bricoler avec des petits bouts de rien qu’on accumule, de buller des petits coeurs par la bouche, aaaaah… Rêve de coq en pâte qui veille sur sa paix comme on veille sur un trésor, un petit encart « ne pas déranger, merci » accroché à sa porte.

Le deuxième sommet est celui sur lequel s’est posé Uranus en Bélier. Prévu le 15 décembre prochain au degré exact, le sixième des sept carrés à Pluton est déjà actif et d’autant plus réactivé sous l’effet Mars-Pluton. En cassant tes carcans, il libère ton individualité et te pousse à te rebeller pour affirmer ton existence. En cette Pleine Lune en Taureau, il te pousse en particulier à affirmer ta philosophie de vie et à agir intelligemment pour tes idéaux. C’est lui qui va t’apporter le courage nécessaire pour poursuivre tes buts, il te rend léger et aguerri pour déclarer ton indépendance face à des pseudos détenteurs de vérité. Même que tu seras un peu électrique. Pikaaaaaaa (attention référence hautement culturelle)! Mort à la diplomatie! C’est lui aussi qui peut te rendre excessif dans ta démarche, mais tu le sauras très vite car Pluton en Capricorne assure le retour de bâton, tirer des leçons de ses expériences, c’est ça qui est bon.

 Le troisième sommet de la chaîne est régi par Neptune et Chiron en Poissons. Un bon moment que ces deux là se tiennent la main pour guérir les blessures en accordant la compréhension et le pardon. Dans cet état de crise…  Génial! Ils te permettent de voir les choses dans leur ensemble et ouvrent des perspectives larges et lointaines. Pour cette Pleine Lune en Taureau, Neptune en Poissons dissout les secrets et cicatrise les blessures profondes. De ces plaies, il en fera une source de régénération. En trigone à Mercure en Balance, il te permet d’exprimer harmonieusement émotions et sentiments. Face aux hésitations qui s’éternisent, il t’invite à faire le choix de l’intuition, du lâcher-prise et de la foi. Forfait illimité, c’est Neptune! Face à la tyrannie du choix, Neptune est très peu sélectif, il choisit l’abondance. Mercure en Balance en conjonction au Noeud Nord te laisse encore quelques jours pour cogiter à un nouvel équilibre relationnel grâce à un très bon dialogue intérieur qui fera aboutir le tri initié il y a quelques semaines déjà. A partir du 10, Mercure entre en Scorpion et te permet d’exprimer des opinions tranchées, profondes. Avec la volonté de reprendre le pouvoir et des émotions qui font trembler les lèvres. Il sera alors l’heure des récompenses, car Neptune tire le positif de chaque situation.

De l’autre côté des montagnes…

…il y a quoi? Un petit électron libre, la part de Fortune en Verseau au Descendant. Dans les jeux de voyance, la Fortune, c’est la chance, les coups du destin, ce que l’on récolte des opportunités qui se présentent à nous. En Verseau, la part de Fortune signe l’indépendance et la conscience des lois du Cosmos ou de la Nature qui relient chaque atome avec les autres. Au Descendant, il s’agit du domaine relationnel, des associations, des partenariats, des contrats. Tu vois, tu ne finiras pas seul et abandonné, juste un peu plus léger et libre! Pour l’heure, face à la perspective de la mort symbolique ou réelle, protéger et nourrir la vie! Au fait, pourquoi ce titre d’article? C’est aussi le titre d’un roman de Khaled Hosseini qui raconte l’histoire d’une vie de dur labeur qui finit par s’ouvrir sur un long voyage… Mais ça, c’est l’histoire de la prochaine Nouvelle Lune. Rendez-vous dans quinze jours! 😉

© Emilie Briffod

J’espère que cet article sous une nouvelle forme te plaira! Peut-être auras-tu envie de le partager? Merci comme toujours de ta fidélité et de tes commentaires qui me font vibrer! Désormais tu peux t’abonner à la page Facebook Le Blog de Madame Mim’s –  Astrologie pour ne rater aucun article!