C’était il y a un peu plus de 24 heures, la Pleine Lune en Gémeaux. Une Pleine Lune qui vient semer le trouble mental et la confusion émotionnelle en plein coeur d’une lunaison Sagittaire qui nous demande d’ouvrir les horizons de notre destinée. Soumission au cours des choses ou liberté devenue impérative? N’étant pas totalement exclue de ce processus collectif, je te préviens, cet article va être un beau fouillis. Te souhaitant que dans ce joyeux mélange, émerge ce qui t’appartient.

Deux enfants hollandais échangent de vive voix leurs opinions. »

La valeur que l’on doit attacher à la discussion libre et spontanée des idées, et à une pensée claire autant que rationnelle (Dane Rudhyar, Astrologie de la personnalité). Euuuuuh, ça sera tout, merci. Menu McSabian, sans sauce je voudrais que ça reste léger, à emporter s’il-vous-plaît.

La Pleine Lune des Gémeaux nous parle bien sûr de communication et d’échanges. Une sensibilité tournée vers de nouvelles connaissances, dans les deux sens du terme. Echange vieux copains contre nouveaux, et besoin de stabilité contre nouvelles envies, cause lutte contre l’ennui, goût du mouvement et envie de jouer avec le destin. En opposition à Mercure en Sagittaire, ça fera débat. Dedans, dehors et un peu dans ton dos. Dualité de Pleine Lune renforcée, cordiales salutations au jongleur qui vient d’emménager dans ta tête! Hésitations qui reviennent tout droit du passé, anxiété liée à l’inconnu qui se présente devant. Difficile complémentarité à trouver entre ce que tu ressens et ce que tu exprimes pour convaincre de la légitimité de tes idées. Lune en sextile et Mercure en trigone à Uranus en Bélier, c’est bon, ras-le-bol! Déclic d’affirmation personnelle, réflexion centrée sur ses objectifs, recherche de liberté ultime et volonté impulsive de révolutionner ton monde.

Avec cette configuration céleste, il n’est complètement fou de penser que tu seras un peu colère, un peu dispersé dans ta tête, et un peu apte à faire de fausses promesses ou à en être la victime. Mercure en Sagittaire se préoccupe essentiellement de suivre sa route et il est prêt à beaucoup de choses pour en écarter les obstacles. Uranus en Bélier, lui, se libère d’un coup d’un seul en provoquant la surprise et en passant parfois en force.  Nous saluons maintenant Jo-la-mauvaise-foi-bornée qui nous rejoint. Mais au moins sa parole est libérée et on ne peut pas lui reprocher son manque de franchise ou d’indépendance… c’est inspirant. Avec souplesse et bienveillance, une petite pointe d’humour en assaisonnement, si tu joues bien, ça passera mieux.

Mercure maître de cette Pleine Lune en Gémeaux, formant le plus d’aspects avec le reste du ciel, je suis obligée de faire un petit bulletin santé. Il y en aura pour tous les goûts : système respiratoire, tête, pieds et jambes, système lymphatique, coeur, articulations, os, dents et peau. Sans parler fatigue et dépression hivernale en avance, bien sûr. En carré à Chiron en Poissons, on parle soit d’aggravation notoire, soit de guérison. Il te faudra savoir écouter les signes du corps qui te poussent à te mettre sur pause et à te soigner. A moins que tu ne sois traversé chanceusement par un beau cocktail d’énergie et là on t’envie grave.

La quête du Graal

#Horoscope #Astrologie #PleineLune #GemeauxCette Pleine Lune est Poissons à l’ascendant et forme un trio avec Chiron et Neptune. Flou, confusion, émotions plein pot, youhou! Besoin de reconnaissance et peur de l’abandon. Et bien si, t’abandonner à tout ça, c’est être plus doux avec toi-même. Ne pas hésiter à procrastiner un peu, dormir beaucoup, parce que de toute façon, clairement, l’heure n’est pas au choix, mais à la dualité comme je te l’ai dit. Laisse ton intuition te guider et la vie faire les choix pour toi. Le symbole des Poissons est souvent associé au calice, à la coupe, au Graal. Sois réceptif, mais ne te remplis pas de vin et autres poisons. Quoiqu’après tout, quand la réalité est étouffante, il est bon de savoir s’évader de sa prison. C’est une Poissons qui te le dit. Quand il n’y a rien à faire, surtout ne rien faire. Rêver à celui qui nous fera vivre un conte de fée, même qu’avec une maison 7 en Vierge, on l’aurait en face de nous qu’on refuserait de s’engager. Be coo-oo-ool. Et positif. Petite idée si ça t’inspire : il y a quelques jours j’ai commencé un défi des 100 jours « un petit bonheur par jour jusqu’au printemps ». Parce que les bons moments existeront toujours et que c’est à eux qu’il faut s’accrocher, les nourrir pour les faire grandir.

N’est pas carré qui veut

Et pourtant le ciel de cette Pleine Lune en Gémeaux en est traversé de toutes parts. C’est bien le signe de virages à 90° qui demandent à maîtriser ta vitesse et ton environnement. Si t’es un esclave révolté, t’es néanmoins pas le seul, et c’est ça qui fait des étincelles! Le premier carré est formé par Neptune et Saturne pour ses derniers jours en Scorpion. Des illusions qui se dissolvent sous le coup d’une réalité de crise angoissante et de structures qui faisaient autorité, en plein effondrement : parents, croyances, supérieurs hiérarchiques, et même l’Etat bien sûr. L’intuition et la foi qui permettent de matérialiser une métamorphose durable issue de difficiles apprentissages. Un premier bilan à dresser de ces deux années d’austérité, d’impuissance, mais aussi d’émergence de ce qui t’est essentiel. Ben oui c’est pour ça que tu déprimes, fin de marathon et tout reste à faire. Et puis avec Pluton en Capricorne, le déracinement est structurel, la puissance énergétique s’épuise. Mais vise le chemin parcouru, énormissime!

Deuxième carré, impliquant toujours Saturne, cette fois-ci avec Jupiter en Lion. Il ne fait pas bon d’avoir un gros zégo en quête de pouvoir en ce moment. D’ici quelques jours, Jupiter part dans sa rétrogradation annuelle qui prendra fin le 8 avril 2015 et va rééquilibrer les trop plein et les pas assez de confiance en soi en amplifiant ta réflexion sur le sujet. Avec Venus qui te montre de nouveaux horizons, et de nouveaux regards portés sur toi, plus positifs, plus empreints de reconnaissance. Jusqu’à la sortie de Saturne en Scorpion pour la prochaine Nouvelle Lune, c’est en lien tendu avec les abus de pouvoir, les blocages liés aux peurs profondes et à l’insécurité, les restrictions subies et la prise de responsabilité dans les changements à opérer. Après l’entrée de Saturne en Sagittaire, c’est en lien toujours tendu avec les vérités pré-mâchées qui freinent ton cheminement en conscience, les montagnes qui te séparent d’un monde inconnu, l’apprentissage du Savoir et la responsabilité engagée à construire ton idéal.

Dernier carré, le meilleur pour la fin! C’est le sixième carré Uranus-Pluton, presque il ferait partie du paysage maintenant! On n’en fera donc pas un roman. Bouleversements personnels, inattendus et forcés, étroitement liés à la destruction de repères archaïques. Ta personnalité qui libère ses chaînes face à ce qui te révolte désormais de manière épidermique. Ah oui, dans le bulletin santé, j’ai oublié les allergies et petits gratouillages de peau. Dénouement lors du 7ème carré entre ces deux-là, courant mars 2015.

De tout ça on en fait quoi?

#Horoscope #PleineLune #GémeauxLa Pleine Lune en Gémeaux trigone au Noeud Nord en Balance le confirme : c’est par les relations que ça se passe. En particulier des connaissances proches mais pas forcément intimes, les fratries et les relations de voisinage. Quelque chose impacte et modifie les rapports à l’autre, déséquilibre pour plus d’équilibre, d’équité et de justice. Objectif automne 2015! Mars et Uranus en réception mutuelle jouent sur tes nerfs, mais clic clic clic, modifient ta carte mère. Parfois ça disjoncte, c’est que le courant passe pour une intelligence 2.0. De belles graines de futur et de belles avancées. Même si tu as l’impression de stagner et de tout perdre avec Mars en sextile à Saturne en Scorpion, ou encore d’être freiné dans ton élan transformateur, il n’empêche que dedans, ça avance à la vitesse de la lumière petit Jedi. Avec Mercure en conjonction au Soleil en Sagittaire, il n’y aura de place que pour la vérité. A propos de vérité, juste avant de rédiger cet article, j’ai retrouvé ce livre de Paolo Coehlo, Maktub. C’est le mot arabe pour désigner le destin. J’ai choisi d’ouvrir une page au hasard, laisser venir ce que Maktub aurait décidé. Strike! Voilà :

Au nom de la vérité, l’humanité a commis les pires crimes. Des hommes et des femmes sont morts sur le bûcher. La culture de certaines civilisations a été anéantie. Ceux qui commettaient le pêché de la chair étaient exclus. Ceux qui cherchaient un chemin différent, marginalisés. L’un d’eux, au nom de la vérité a fini crucifié, mais avant de mourir, il nous a laissé une grande définition de la Vérité. Ce n’est pas ce qui nous donne des certitudes. Ce n’est pas ce qui nous donne de la profondeur. Ce n’est pas ce qui nous rend meilleurs que les autres. Ce n’est pas ce qui nous retient dans la prison de nos préjugés. La Vérité est ce qui nous rend libres. « Vous connaîtrez la Vérité, et la Vérité vous libérera », a-t-Il dit. « 

Alors oui, cette Pleine Lune en Gémeaux te donne l’impression de faire des tours et des détours. Et alors? Rien de plus que quand tu prends les itinéraires bis pour éviter les bouchons sur la route du Soleil. Hé! Je veux une carte postale hein 🙂

© Emilie Briffod

Merci comme toujours de ta fidélité et de tes commentaires qui me font vibrer! Désormais tu peux t’abonner à la page Facebook Le Blog de Madame Mim’s –  Astrologie pour ne rater aucun article! Et me faire part de tes suggestions, de tes remarques ou de tes envies à contact@leblogdemadamemims.fr.